Le miel pour votre santé


Le miel pour votre santé

Télécharger au format PDF Le miel pour votre santé

Miel de toutes fleurs : Très chargé en vitamines
Miel de châtaignier : Pour la circulation et les jambes lourdes
Miel d’acacia : Nettoie le sang et les reins
Miel de printemps : Très chargé en vitamines
Miel de tournesol : très vitaminé et combat le cholestérol
Miel de sapin : Toux – Bronches – Angine – Anti-anémies – Puissant revitalisant.

Les produits de la ruche

Gelée royale : Puissant revitalisant – Grosse fatigue – Convalescences – Etats dépressifs
Stimulante, Tonifiante, Rééquilibrante, Euphorisante
En cure pendant 1 mois.

Pollen : Régulateur intestinal – Régulateur naturel du diabète – Puissant revitalisant

Propolis : Alcool de Propolis
Pour les rhumes – Les angines – Oto-rhino-laryngologie – Dans l’hygiène bucco-dentaire – Coupures – Blessures – Antibiotique naturel

La gelée royale

La gelée royale est le produit de sécrétions des glandes pharyngiennes des abeilles ouvrières entre le 5ème et le 14ème jour de leur existence ( appelées alors nourrices ) produit blanchâtre aux reflets nacrés, à consistance gélatineuse, de saveur chaude, acide et légèrement sucrée, qui constitue la nourriture exclusive de :

- Toutes les larves sans exception de leur éclosion jusquau 3ème jour de leur existence.
- Larves choisies pour devenir reines jusqu’au 5ème jour de leur existence.
- La reine pendant toute sa vie du jour où elle quitte la cellule royale.

Généralités

La gelée royale constitue, non seulement un aliment essentiel indispensable à la survie des abeilles, mais aussi un aliment doué d’une rare puissance de développement puisque sous influence de cette nourriture :

- L’ensemble des larves présente une croisance exceptionnelle ( 1000 fois en trois jours pour les larves ouvrières; 2000 fois en cinq jours pour les larves royales.
- La reine issue d’un oeuf identique à celui d’une ouvrière est deux fois plus grande que celle ci.
- La reine est capable de pondre environ 2000 oeufs par jour pendant des années.

Récolte

Seule la gelée royale des cellules royales est en quantité suffisamment abondante pour être recueillie. Les apiculteurs ont donc trouvés une solution, qui sans nuire, ni aux abeilles, ni à la vie de la ruche, permet la production de cellules royales : C’est l’élevage des reines.
Au moment où la gelée royale se trouve à son maximum d’abondance, l’apiculteur procède au prélèvement ( à l’aide d’une spatule en bois ou par aspiration ) dans de rigoureuses conditions de rapidité et d’asepsie.
Sa conservation demande ensuite qu’elle soit mise dans des flacons en verre, bien pleins et bien fermés, qui seront placés au réfrigirateur entre 0 et 5°C. Dans de telles conditions, la gelée royale peut se conserver parfaitement pendant de nombreux mois.

Etude expérimentale

Parmis les nombreux test et expérimentations pratiques, tant chez l’homme, que chez l’animal, il convient de retenir que la gelée royale :

- Est d’une parfaite innocuité
- Qu’elle présente un certain nombres d’avantages nutritifs et énergétiques :
Augmentation de la consommation d’oxygène des tissus et amélioration du métabolisme; Augmentation de la résistance à la fatigue et au froid; Stimulation de l’humeur psychique et diminution de l’émotivité; Enfin, qu’elle possède des propriétés bactéricides, antibiotiques et virocides non négligeables.

Composition

La gelée royale contient :

- Un certain pourcentage d’eau
- Des protides ( substances azotées ) dont une grande partie sous forme d’acide aminés : alanine, arginine, acide aspartique, acide glutamique, cystine, glycocolle, leucine, isoleucine, lysine, phénylalanine, proline, sérine, taurine, thréonine, tyrosine, valine, qui sont pour la plupart indispensables dans l’alimentation quotidienne.
- Des glucides ( sucres ) et une petite quantité de lipides ( corps gras )
- Un grand nombre de vitamines : B1, B2, B3, PP, B5, B6, B7, B8, H, B9, B12, ainsi que de faibles quantités de vitamines A, C, D, E, qui jouent un rôle essentiel dans le maintien en bon équilibre de l’organisme humain.
- Des substances minérales et des oligo-éléments : potassium, phosphore, fer, calcium, cuivre, silicium, qui jouent un rôle essentiel au niveau de nombreux métabolismes cellulaires.
- Un facteur antibiotique : Actif sur les Proteus et Eschérichia Coli B (colibacille)
-Enfin, un faible pourcentage de substances encore inconnues actuellement, mais qui sont très certainement de la plus grande importance dans l’action extraordinaire que la gelée royale a chez l’homme et que la fraction connue n’explique qu’incomplètement.

Propriétés et indications

Les propriétés générales de la gelée royale peuvent se résumer schématiquement ainsi :

- Stimulante, tonifiante, et euphorisante donc génératrice d’une sensation de bien être.
- Rééquilibrante et revitalisante agissant ainsi dans un cadre naturel et harmonieux.

Elle est indiquée essentiellement dans :

- Asthénie et convalescence.
- Anoréxie et amaigrissement.
- Terrains déficients et vieillissement prématuré
- Certaines anémies et certains problèmes circulatoires tensionnels.
- Asthénie sexuelle et certains troubles de rêgles.
- Certains états dépressifs et trouble de l’humeur.

Présentation et posologie

La présentation la plus souvent rencontrée est la gelée royale pure ( à conserver impérativement au réfrégirateur ).
La prise journalière moyenne chez l’adulte est de 500 MG ( 800 MG si nécessaire ) à prendre le matin à jeun, par voie sublingale ( en laissant fondre sous la langue ). Chez l’enfant, la prise est généralement de moitié.
Cure de 1 à 2 mois, plusieurs fois par an.
Aucune contre-indication ou incompatibilité connue et absente de troubles secondaires aux doses conseillées ci-dessus.

Le pollen

Généralités

De forme sphérique ou ovoïde plus ou moins déformée, un grain de pollen mesure de 2,5 à 220 microns ( millième de millimètre ) en fonction de l’espèce florale dont il est issu ( taille fréquente moyenne de 20 à 40 microns ). A chaque fleur, son pollen, sorte ” d’empreinte digitale ” de la plante concernée. De nombreuses caractéristiques permettent d’identifier au microscope le type de pollen auquel on a affaire.

Récolte

Une récolte de pollen par l’homme, directement sur la fleur, se heurte à des difficultés faciles à comprendre; Par contre, l’abeille qui butine les fleurs le récolte naturellement à l’aide de ses pattes postérieures parfaitement adaptées pour recueillir cette fine poudre qu’elle agglomère sous forme de 2 ” petites pelotes ” ( environ 7 MG chacune ) qu’elle ramène à la ruche.
Il suffit à l’homme de trouver un procédé suceptible de prélever une petite partie de cette récolte sans nuire à la colonie, ce qui est réalisé grâce à l’appareil nommé trappe à pollen, dont il existe plusieurs modèles.
C’est ainsi que chaque jour, des millions d’ouvrières ailées récoltent pour nous du pollen de fleur sous forme de ces petites pelotes aux teintes variées, allant du blanc au noir selon l’espèce butinée, les couleurs les plus courantes étant jaune et marron clair.
On peut récolter de cette manière environ 2 à 3 KG de pollen en moyenne par ruche et par an. Pour assurer une excellente conservation de ce pollen, il faut d’abord le sécher rapidement, puis le trier et enfin le stocker dans des récipients parfaitement clos et étanches placés dans un bocal bien sec pour éviter toute reprise d’humidité à laquelle il est très sensible.

Etude expérimentale

Les apiculteurs connaissent empiriquement, depuis longtemps déjà, l’importance du pollen dans la vie de la ruche, mais c’est récemment que de nombreuses expérimentations mirent en évidence son intérêt chez l’homme entre autres :

- L’innocuité totale de cet aliment naturel et ses qualités nutritives et énergétiques.
- La réalité d’un principe de croissance et son action sur la reproduction.
- L’existence effective de substances antibiotiques actives.
Enfin, la confirmation et la vérification de certains résultats cliniques observés antérieurement ( en particulier son action chez les enfants anémiés. )

Composition

A la lumière des connaissances actuelles, le pollen contient :

- Une grande quantité de protides ( substances azotées ) dont la moitié sous forme d’acides aminés libres : acide glutamique, arginine, cystine, histidine, isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, valine, tryptophane. Liste qui contient tous les acides aminés indispensables à la vie que l’organisme ne peut pas synthétiser et qu’il faut trouver journellement dans l’alimentation.
- Une bonne quantité de glucides ( sucres )
- Une petite quantité de lipides ( corps gras )
- Un certain pourcentage d’eau
- Un vaste échantillonnage de substances minérales majeures : calcium, chlore, cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, silicium, soufre, qui jouent toutes un rôle capital, même à doses infinitéstimales ( oiligo-éléments ), au niveau de nombreuses réactions qui régissent le métabolisme cellulaire.
- Un grand nombre de vitamines : B1, B2, B3 ou vitamine PP, B5, B6, B7, B8 ou vitamine H, B9, B12, C, D, E et provitamine A. L’importance de ces vitamines pour être en bonne santé n’est plus à démontrer.
- Des enzymes : amylase, invertase, et certaines phosphatases qui interviennent comme ferments catalyseurs dans de multiples processus chimiques organiques.
- Enfin de la rutine qui augmente la résistance capillaire, une substance accélératrice de croisance et des substances antibiotiques actives notamment sur toutes les souches de colibacille.

Propriétés et indications

Nous parlons ici d’un ” pollen mélangé “, c’est à dire regroupant une grande variété d’espèces florales; En effet, selon son origine botanique, chaque type de pollen pris isolément peut avoir des propriétés et vertus plus spécifiques.
Globalement, le pollen de fleur a un pouvoir :
- Tonifiant et stimulant avec effet euphorisant, qui améliore les capacités physiques, intellectuelles, psychique, et sexuelles dans un cadre physiologique.
- Rééquilibrant et désintoxicant au niveau des grandes fonctions de l’organisme.

Ses indications sont multiples, certaines méritant d’être spécialement signalées, à savoir :

- Etat de fatigue a tous les degrès, convalescence, perte de l’appétit, et amigrissement.
- troubles circulatoires ( dont l’hypertension artérielle ) et fragilité capillaire.
- Constipation sous toutes ses formes et colites diverses
- Prostatisme et colibacillose.
- Anxiété, états dépressifs, nervosisme et troubles psychosomatiques en général.
- Fragilité cutanée, ongles fragiles et cassant ainsi que la chute des cheveux.

Posologie

la consommation journalière : selon les cas se situe entre 15 et 40 grammes chez l’adulte et entre 5 et 15 grammes chez l’enfant suivant l’age.
A prendre par la bouche en cure de 3 mois deux fois par an ou mieux en cure continue à la dose d’entretien qui convient. Aucune contre-indication, ni incompatibilité.

La propolis

Qu’est ce que la propolis ?

La propolis est une substance résineuse récoltée par les abeilles au sein des bourgeons de certains arbres : peuplier, bouleau, saule, aune, ormeau, marronier, sapin, épicéa, chêne. L’abeille détache des fragments de résine dans les bourgeons à l’aide de ses mandibules puis elle entasse son butin dans les corbeilles à pollen de ses pattes. Quand la charge de résine est suffisante, l’abeille amène sa récolte à la ruche.
Là, elle enrichit la résine de sécrétions salivaires riches en ferments digestifs spécifiques qui entrainent une transformation lente de la matière première résineuse récoltée de ses bourgeons. Ceci entraine une maturation organique, et la substance finale obtenue à partir de la résine initiale porte désormais un nom : La propolis

Un peu en arrière du trou de vol de leur ruche, les abeilles édifient de véritables fortifications avec la propolis. Cette barrière sert à dissuader les gros animaux indésirables d’entrer dans la ruche ( souris, grenouilles ). D’où l’étymilogie de la propolis, tiré du grec : pro ( en avant ) et polis ( cité ) ce qui veut dire rempart et dans un sens plus large de la cité.
La propolis sert donc aux abeilles à calfeutrer leur ruche, à boucher les fissures, pour assurer son étanchéité, comme si c’était du mastic. Concernant l’homme, consommateur de propolis : Défense protection contre les virus et microbes.

Propriétés

CICATRISANTE – ANESTHESIQUE – ANTIBIOTIQUE

De nombreuses expériences sur la propolis ont été effectuées dans le monde depuis une trentaine d’années. les scientifiques, les biologistes, les medecins ont démontrés que la propolis a une action anti-infectueuse ( anti-virale, antimicrobienne ) remarquablement efficace.
Cette activité a en effet été expérimentalement démontrée sur de nombreux germes pathogènes, dont elle stoppe le développement : Staphylococcus aureus, staphylococcus albus, streptococcus foecalis, salmonella typhi, batctérium coli….

Si l’on fait des antibiogrammes comparés, on découvre que ces germes présentent la même sensibilité à la propolis et aux principaux antibiotiques. La propolis ne provoque aucun effet secondaire. Elle s’élimine naturellement, sans perturber le foie, les reins ni affecter la flore intestinale.

Mode d’emploi

Dans les pays de l’est, la propolis fait partie d’un grand nombre de spécialités pharmaceutiques. Elle est utilisée en usage interne et se présente souvent sous forme de dillution alcoolique. Ce schéma convient a des maladies telles que : Angine, pharyngite, gingivite, stomalite, abcès dentaire, aphte, sinusite, otite, bronchite, pneumonie, grippe, rhume et candidose buccale ainsi que ulcères gastrique, colibacilloses, colites et altérations de la flore intestinale après antibiotique.
La propolis peut être aussi utilisée en usage externe notamment pour l’eczéma, l’herpès, les furoncles, les abcès, brûlure, psoriasis…
Elle est spectaculaire dans les soins des ampoules, pour les cors, les verrues, et pour la prévention des esquarres.

Posologie

Adultes : 30 à 45 gouttes, 2 fois par jour
Enfants : 10 à 20 gouttes, 2 fois par jour

Dès les premiers signes et pendant la phase aigue.

9 commentaires sur “Le miel pour votre santé

  1. Merci pour votre article très intéressant et très complet ! Excellent le miel et tous les produits de la ruche pour la santé, je fais en ce moment une cure de gelée royale pour ma protéger contre la grippe, je me sens plus tonique et en bonne forme ! Miel, propolis, gelée royale, je conseille vivement tous ces trésors que nous offrent nos amies les abeilles !

  2. Merci pour votre article très intéressant et très complet ! Excellent le miel et tous les produits de la ruche pour la santé, je fais en ce moment une cure de gelée royale pour ma protéger contre la grippe, je me sens plus tonique et en bonne forme ! Miel, propolis, gelée royale, je conseille vivement tous ces trésors que nous offrent nos amies les abeilles !

  3. merci pour votre article trés interessant et complet le miel et tous les produits de la ruche pour la santé , je fais en ce moment une cure de gelée royale et miel pour cicatrice sein operé et douleur apres radiotherapie , je conseille tous ses trésors que ns offrent les abeilles

  4. Je conseille vivement tous les produits de la ruche à titre préventif.
    L’hiver arrive et une cure de propolis ne serait pas de trop avec tout ce qui traine dans l’air.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s