L’hypocrisie au travail : la solution


Quoi que nous disions ou quoi que nous fassions, nous ne pourrons rien contre ces gens qui font de l’hypocrisie une philosophie de vie car ils ne changerons pas d’un pouce et c’est à nous de nous adapter ou d’ignorer.

Au travail comme dans tous les environnements confinés, l’hypocrisie est omniprésente et nous allons essayer d’en déjouer les pièges pour gagner en sérénité. L’hypocrisie affecte bien plus qu’on ne le croit car il plombe les atmosphères et les esprits fragiles. Les hypocrites sont des gens malades qui recherchent à travers l’autre, leur propre chemin.

La jalousie, la possession, la mauvaise foi, la différence, le discrédit, la peur, le voyeurisme sont autant de facteurs qui conduisent à l’hypocrisie mais ce n’est pas tout ! Ces gens ont besoin de se sentir au centre de quelque chose pour exister car leur façon de vivre ne leur donne pas ce qu’ils désirent et ils compensent par la perversion narcissique pour arriver à leur fin.
Quand les atmosphères sont plombées par des meneurs, ces gens qui font de leur médiocrité psychologique, un art de vivre où ils pensent être des acteurs principaux, personne n’a envie de venir au travail alors que si tout le monde ignorait ces bêtes de foire, ils se dégonfleraient d’eux-même. Ils se galvanisent quand on leur prête attention et ils s’aigrissent quand plus personne ne les écoute !

Pour ne pas subir cette pathologie populaire, il y a 3 étapes nécessaires :

  1. Observer ce qui se passe autour de nous sans y prendre part.
  2. Établir un constat sur les différents comportements observés.
  3. Adopter son attitude par rapport au constat établi.

On retrouve toujours à peu près les mêmes comportements qu’il faut éviter car ils sont négatifs à souhait et ils génèrent des tensions qui minent les esprits.

  • Des gens qui parlent beaucoup trop et tout le temps, c’est qu’ils n’ont rien à dire.
  • Des  gens qui font une affaire d’état de leurs problèmes; Ils se déchargent de leur mauvaise humeur sur tout ce qui bouge et il faut se préserver de cela.
  • Des gens qui pestent tout le temps pour rien. Ils sont insatisfaits de nature et minent les atmosphères.
  • Des gens qui dénigrent sans arrêt les collègues de travail et personne n’est exclusif même vous !

Il faut ignorer ces gens qui ne sont finalement que source à problèmes. Après, il y a des gens qui préfèrent de la fausse compagnie plutôt que de se retrouver seul (e), c’est un choix que je ne cautionne pas particulièrement mais qui reste louable à condition d’être un figurant de sa propre vie.

Comment peut-on évoluer positivement dans un nid de serpent ? Il y a des gens qui n’ont pas le choix car on leur impose des collègues de travail mais on peut toujours refuser d’entrer dans le jeu de la médisance au prix souvent d’être mis à l’écart. Est-ce que le jeu en vaut la chandelle ? C’est à chacun d’entre nous d’en faire le choix.

Par contre, il y a des gens qui font leur travail sans jamais faire parler d’eux, qui se détachent du négatif ambiant, qui n’ont jamais une parole plus haute que l’autre et là, ces gens méritent d’être connus car ils ont une philosophie de vie différente, ils sont bien dans leur peau et paradoxalement, leur attitude alimente les polémiques. Les hypocrites ne comprennent pas que tout le monde n’entre pas dans leur jeu et ils œuvrent sur un niveau proche de la beauf attitude même s’ils pensent être indispensable dans ce qu’ils sont !

Plus nous nous détachons de ce marasme social et plus nous trouvons cette attitude vindicative stupide :-)

12 commentaires sur “L’hypocrisie au travail : la solution

  1. Je vois bien ce que vous exprimez.
    Pour ma part,je n’ai pas eu assez de savoir professionel et general pour me mettre hors de portée des maniguances pèrvèrses des autres dans mon travail et dans mes debut dans la vie.
    Aujourd’hui,je mesure tout cela avec amèrtume.
    J’ai rarement trouvé dans mon travail, des gens assez interessants ou proches pour me sentir en phase avec eux .
    Aussi je crois qu’il y avait beaucoup de gens intriguants parfois qui échapaient a mon dicèrnement .
    Aujourd’hui je les tromperais cruellement ,comme je l’ai fait avec mes dèrnières années de salariat .
    Une pèrsonne me tourne autour:que veut ‘elle ?
    Une pèrsonne de l’encadrement vient intriguer:attention aux pieges.
    Dans une boite,si ça ne vat pas avec l’ambiance:je crois qu’il faut envisager de partir ayeur dés que possible
    Travailer ayeur ouvre les yeux ..
    Il y a l’interime .
    Je crois qu’il ne faut pas trop chèrcher a rèster dans une situation professionelle qui ne donne pas satisfaction,la santé est menacée dés le depart et ça risque de devenir plus grave,peut etre ?.
    C’est mon avis
    bye.

    • Je crois qu’il ne faut pas trop chèrcher a rèster dans une situation professionelle qui ne donne pas satisfaction,la santé est menacée dés le depart et ça risque de devenir plus grave,peut etre ?.

      Je suis de votre avis car un esprit contraint est un esprit qui montrera des signes de faiblesse tôt ou tard. Le temps modifie la structure génétique, ce qui explique aujourd’hui l’explosion des maladies dégénératives en tous genres causées par notre mode de vie.

  2. Ne peut ‘on pas se demander si les maladies degeneratives,induites par le mode de vie imposé , ne mènent pas aux nombreux cancers ?
    Bye.

  3. hello, je voulais à te remercier pour la qualité des articles de ton blog ! j’édite moi aussi un blog depuis peu et j’espère pouvoir faire aussi bien :-) A bientôt, ZAK

  4. L’indifférence, la lâcheté ne sont pas une philosophie.

    Pense à l’avenir de notre monde si nous réagissons ainsi. Jouer au singe qui mot ne dit, ouïe n’a point, et yeux clos ne va pas sauver ce qui reste de notre civilisation qui a perdu pas mal du savoir-vivre de nos anciens, cette vraie conscience de l’importance de l’harmonie dont nous sommes tous responsables.
    Laissez dire et faire des manipulateurs narcissiques qui pourrissent la vie de leurs collègues fausse la réalité et prépare un monde pourrit. C’est déjà le cas, à cause de la lâcheté d’un trop grand nombre.

    • Tu parles de manipulateurs narcissiques, tu dois savoir qu’il est très difficile de leur faire changer d’avis alors perdre son temps en palabre et en énergie pour finalement attirer la haine et la jalousie, très peu pour moi ! je préfère les laisser dans leur marasme et m’en porter beaucoup mieux.
      Pour que le monde soit meilleur, il faut que les gens réfléchissent et prennent conscience qu’ils font partie d’un tout et rares sont ceux qui le font ou alors pour leur propres intérêts…

  5. Changer de travail oui quand c’est possible, ou de poste, de service ? Au Risque de paraître négative les gens sont partout les mêmes, les bons et les autres, partout le même schéma, alors il faut faire avec ou devenir son propre employeur avec tous les risques que cela comporte, j’en connais qui ont perdu des plumes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s